Définir des objectifs et avoir de vrais résultats

Définir des objectifs et avoir de vrais résultats

Time Codes

[01:08] Qu’est-ce qu’un bon objectif

[02:41] Créer un objectif SMART

[06:55] 4 étapes pour trouver tes objectifs

[10:18] Le plan d’action à mettre en place

objectifs création de contenu https://propulsetacom.fr

Qu’est-ce que j’entends par bon objectif ?

Il faut savoir qu’un objectif te permet d’arriver à un résultat désiré. Ça peut être quelque chose dont tu as envie, dont tu rêves, dont tu as besoin ou qui est nécessaire pour avancer.

Il en existe des milliers, mais tous ne sont pas si utiles que ça. Et pour une simple raison : ton objectif doit avoir un but concret, il doit aller en profondeur des choses.

S’il ne te permet pas d’avancer, mais ne fait que combler quelque chose, c’est que ton objectif n’est pas celui qu’il te faut.

Des objectifs SMART

Maintenant que tu sais ce qu’est un bon objectif selon moi, on peut avancer et parler des objectifs SMART. C’est une technique bien connue, qui te permet de définir des objectifs qui vont faire bouger les choses, et surtout qui vont t’aider à mettre en place des actions concrètes.

On appelle cette technique SMART, parce que c’est l’acronyme pour les 5 mots suivants : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable, et Temporel. Pas de panique, je vais tout te détailler…

Ce qui veut dire que ton objectif doit être précis, avec une notion de quantité, que tu sois capable de le faire et surtout qu’il soit programmé. Sinon, on appelle ça un rêve !

Définir tes objectifs en 4 étapes

Commence par imaginer à quoi ressemble ton business et ta création de contenu dans 5 ans. Note en détails ta vision, puis détermine au moins 5 grands objectifs pour y arriver. Une fois que c’est fait, détaille chaque grands objectifs en sous-objectifs. Et enfin, dernière étape : inscris toutes les actions que tu dois mettre en place pour atteindre tes sous-objectifs 😉 

Établir un plan d’action

Commence par reprendre tes grands objectifs : classe-les par ordre logique. Quel est celui que tu dois accomplir avant les autres, et qui te permettra d’atteindre les suivants plus facilement ? Chaque grand objectif représente une année. Bien sûr, rien ne t’empêche de mettre plusieurs objectifs pour une année (surtout si tu en as plus que 5).

Ensuite, reprends tes sous-objectifs. Normalement chacun correspond à un grand objectif. Encore une fois, classe-les dans un ordre logique, si tu en as plus que 4 fais des petits groupes : chaque sous-objectif correspond à 3 ou 4 mois. Tu dois donc te retrouver avec 4 listes de sous-objectifs.

Dernière étape : classe dans l’ordre toutes les actions que tu dois faire pour chacune de tes listes. Puis, passe à la planification : programme chacune de tes actions pour le trimestre à venir (et pas plus car tout risque de changer avec le temps et ton avancement). Dans l’idéal tu devrais avoir au moins une action à réaliser par semaine ☺️

6 conseils pour ne pas perdre en spontanéité

6 conseils pour ne pas perdre en spontanéité

Time Codes

[03:06] Avoir un calendrier editorial modulable

[04:22] Avoir un feed qui ne soit pas figé

[05:33] Planifier à l’avance oui : mais par n’importe comment

[06:31] Avoir un objectif précis

[07:51] Changer tes publications à la dernière minute ?

[09:02] Attention aux différents syndromes

Conseils pour ne pas perdre en spontanéité https://propulsetacom.fr

On me dit souvent que l’une des choses qui fait le plus peur dans la programmation de contenu, c’est de perdre en spontanéité.

Comme je te comprends ! J’ai moi-même vécu ce problème pendant longtemps… Et crois-moi c’était une vraie galère quand je devais revoir toute mon organisation parce que j’avais décidé de publier un contenu qui n’était pas prévu à la base.

Peut-être que tu as aussi peur de te sentir obligé.e, restein.te ou simplement d’avoir un contenu figé si tu planifies à l’avance.

Pas de panique, voici 6 conseils pour ne plus perdre en spontanéité :

Avoir un calendrier éditorial modulable

C’est-à-dire que tu peux facilement bouger les publications sans te prendre la tête. Le plus pratique c’est d’avoir ton calendrier en digital, tu peux très facilement bouger ton texte sans avoir besoin de tout recommencer à chaque fois. Personnellement, je fais le mien sur Notion et je suis complètement fan 😍

Avoir un feed non figé

Dans la même idée que le calendrier éditorial modulable, il faut que ton feed puisse facilement bouger.

Donc si tu as une construction comme moi avec un type de visuel précis par jours, ce n’est pas l’idéal. Parce que s’il y a un jour que je veux décaler ou changer, ça bouge tout. Choisi un feed qui soit assez libre !

Je te renvoie pour ça au premier épisode du podcast où je te présente 7 feeds Instagram 😉

Spontanéité & Planification à l’avance…

…oui, mais par n’importe comment ! Pour ma part, je planifie au mois, sauf dans des occasions particulières où je le fais plutôt à la semaine.

Si tu as tendance à la bougeote, et ne jamais arriver à suivre parfaitement ton calendrier, je te conseille de planifier à la semaine : tu as moins de publications, et donc si jamais tu as envie d’en changer une ce sera plus simple pour toi, puisque tu n’auras pas à réorganiser tout le mois en entier.

Avoir un objectif précis

À chaque fois que tu publies quelque chose, tu dois veiller à ce que le sujet réponde bien à ton objectif du moment.

Si tu te retrouves dans la situation où tu as envie de changer une publication, demande-toi si cette nouvelle publication répond à ton objectif. Si c’est le cas, y a pas de soucis. Sinon, abstiens-toi de la changer.

Non seulement tu perdras du temps à faire une nouvelle publication, mais en plus elle ne servira pas ton business puisqu’elle ne répondra pas à ton objectif.

Ne pas perdre en spontanéité sans changer tes publications

Si ton but est de modifier ton planning parce que tu as envie de parler d’un sujet d’actualité (quelque chose qui vient de t’arriver par exemple) : abstiens-toi !

À moins que, comme on l’a vu au point précédent, ça réponde à ton objectif, et que ça soit hyper important d’en parler, évite de le faire.

Je te conseille plutôt d’en parler dans tes stories, où l’engagement sera quand même beaucoup plus interessant 😉

Attention aux syndromes

Bien souvent, quand tu changes d’avis sur ton contenu c’est à cause du syndrome de l’imposteur. Alors ne te laisse pas avoir, pose-toi les bonnes questions et seulement ensuite tu pourras décider si oui ou non tu changes ton calendrier éditorial !

Pour aller plus loin, tu peux rejoindre ma formation Booster de contenu, tu trouveras plus d’informations par ici :
Audit de com : le secret pour une visibilité parfaite

Audit de com : le secret pour une visibilité parfaite

Time Codes

[01:58] Pourquoi réaliser un audit de com

[03:11] À quel moment faire un audit de communication

[04:18] 3 étapes pour un audit performant

[07:04] Deux solutions pour faire un audit

Audit de com pour une visibilité parfaite https://propulsetacom.fr

Pourquoi réaliser un audit ?

Un audit, c’est un processus qui va te permettre d’analyser ta communication actuelle pour repérer les petits kouaks et les pistes qui mériteraient d’être optimisées.

À la fin de ce process tu es censé.e avoir un plan d’action clair qui te dit et bien toutes les actions que tu dois mettre en place pour booster ta communication et donc ta visibilité.

On ne le répètera jamais assez : un business a besoin d’une communication claire, efficace et pertinente. Sinon c’est le bateau qui coule ! 

 

À quel moment dois-tu faire un audit de com ?

La bonne pratique serait d’en faire au moins par an, deux serait même encore mieux ! Parce que tout bouge très vite de nos jours, les plateformes font régulièrement des mises à jours…

Bref si tu veux que ta communication et donc ta visibilité soit toujours au top de sa forme, c’est important de faire régulièrement un bilan sur ce qui est mis en place.

Il y a une autre raison pour faire un audit : quand toi tu le sens ! Par exemple tu as l’impression que tu ne touches pas suffisamment de monde, que tu n’attires pas les bonnes personnes, que tu parles dans le vide… Tu ressens un blocage avec ta communication et tu n’arrives pas à avancer.

Si tu te sens concerné.e par au moins une de ses raisons : il est l’heure pour toi de faire un audit de com !

3 étapes pour un audit performant

Première étape : l’analyse. Il est important d’analyser ce qui existe déjà, ce qui est déjà mis en place. Parce que le but d’un audit est d’optimiser, pas de recommencer. Alors commence déjà par analyser toute ta stratégie, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Regarde l’évolution de ta communication sur les derniers mois, est-ce que tes objectifs sont atteints ou pas du tout ? Faire une analyse te permet déjà de repérer ce qui ne va pas dans ta communication, et va t’aider à passer à l’étape suivante : trouver des pistes d’amélioration.

En gros, tu vas devoir trouver des solutions à tous les problèmes que tu as pu identifier pendant ton analyse. Et une fois que tu as toutes tes solutions, il est temps de te mettre en action !

Cette dernière étape consiste tout simplement à élaborer un plan pour mettre en place les actions de façon stratégique. Ce que j’entends par là, c’est que tu dois placer en priorité toutes les actions qui vont faire une vraie différence.

Si par exemple tu as le choix entre mettre en place une newsletter ou refaire ton logotype : priorise ta newsletter car c’est elle qui va t’apporter des clients, pas ton logo ! 

Deux solutions pour faire ton audit de com

Tu peux soit le faire toi-même. J’ai créé un workbook qui va t’y aider. (Clique ici pour le télécharger) Tu y retrouveras un questionnaire pour te guider, et des méthodes pour trouver des solutions efficaces et t’aider à faire un plan d’action pertinent.

MAIS si tu veux aller encore plus loin, tu peux me confier ton audit de communication ! J’ai ouvert deux formules à savoir une classique et une premium, qui sont bien plus qu’un simple audit mais un réel coaching avec un accompagnement de folie.

Si si je te jure, j’ai tout pensé pour que tu sois accompagnée tout le temps, même quand nous aurons fini de travailler ensemble ! Si ça t’intéresse, clique juste ici 🙂

Et voilà, tu sais désormais pourquoi faire un audit de com ! Merci d’avoir lu (ou écouté) ce podcast, on se revoit bientôt !