Tips contre une création de contenu trop chronophage

Tips contre une création de contenu trop chronophage

Time Codes

[01:47] Savoir quoi dire à ton audience

[02:23] Programmer dès que possible

[03:17] Travailler avec les lois de productivité

[04:21] Préparer des templates

remède création de contenu https://propulsetacom.fr

Savoir quoi dire à ton audience

Y a pas photo : quand tu sais ce que tu veux dire à ton audience, tu avances plus vite. Du coup tu passes moins de temps à réfléchir, tu passes direct à l’action.

Et pour savoir ce que tu vas dire à ton audience, rien de plus simple (je sens que tu sais vers quoi je vais t’emmener) tu dois connaitre ton audience, ou plutôt, ton client idéal !

En le connaissant sur le bout des doigts tu sais ce dont il a besoin, et c’est justement ses besoins qui te permettent de savoir quoi dire à ton audience !

Et par conséquent aller plus vite et être plus efficace dans ta création de contenu 😉

 

Programmer dès que possible

Pourquoi ? Parce que publier ton contenu pour le jour même ou la veille, ça demande beaucoup plus de temps que si tu prenais de l’avance.

Et en général, quand tu programmes tu le fais pour plusieurs publications en même temps, que ce soit pour Instagram ou non.

Le fait de tout programmer d’un coup t’évite de passer trop de temps sur ta création de contenu : car sans prendre d’avance ça t’oblige à bloquer un certain temps tous les jours dans ton emploi du temps, alors que tu ne pourrais te bloquer que quelques heures une seule fois pour le contenu des semaines à venir.

 

Travailler avec les lois de productivité

 

Il en existe plus d’une dizaines, mais je vais te parler de l’une d’entre elle qui va réellement te permettre de gagner du temps avec ta création de contenu : la loi de Carlson !

Cette loi démontre qu’en étant interrompu dans son travail on est moins productif, et donc qu’on passe plus de temps à faire une tâche : tout simplement parce qu’on est moins concentré.

C’est une loi qui fait echo au batching, qui consiste à réaliser toutes les mêmes tâches en même temps. Par exemple, tu vas réaliser tous les visuels Instagram du mois ou de la semaine en même temps : de cette manière tu es plus concentré, et ton cerveau est déjà calibré, si je peux dire, pour cette même tâche. Résultat : tu gagnes du temps !

 

Préparer des templates

Autre technique pour gagner du temps : préparer des templates pour tout ce qui va être récurrent. Je dis des templates, mais ça peut être aussi des processus !

Pour Instagram par exemple, tu peux préparer des templates de visuels comme des infographies, que tu risques de faire régulièrement.

Créer pour la première fois tes templates peut te prendre du temps, mais une fois que c’est fait, tu seras capable d’avoir un visuel en moins de 5 mins.

C’est une technique que j’utilise dans ma création de contenu : je me suis préparé une centaine de templates, et je n’ai plus qu’à changer les couleurs, le texte et les images. J’ai bien dit une centaine, parce que je n’ai pas envie d’avoir des visuels identiques trop proches dans mon feed, pour avoir une belle diversité.

C’est un système qui m’a pris plusieurs heures à mettre en place, mais maintenant je peux faire tous mes visuels Instagram du mois en 2h, et m’accorder plus de temps pour d’autres aspects de mon business !

5 étapes pour un calendrier éditorial efficace

5 étapes pour un calendrier éditorial efficace

Time Codes

[00:47] Définir ton client idéal

[01:32] Trouver des idées pertinentes

[04:48] Réaliser les visuels

[05:38] Écrire les textes

[06:47] Programmer

étapes pour un calendrier éditorial efficace et stratégique https://propulsetacom.fr

Définir ton client idéal

1vant de commencer à vouloir produire du contenu pour ton business, tu dois poser les bases. 

Ces bases, ça commence par ton client idéal ! Comme je ne cesse de le répéter, si tu ne connais pas ton client idéal sur le bout des doigts tu n’auras pas une communication juste…

…mais surtout tu ne seras pas capable de trouver des idées de contenu pour ton calendrier ! Ce qui nous mène au point suivant :

Un calendrier éditorial avec des idées pertinentes

La deuxième étape est tout simplement la recherche d’idées pertinentes. À savoir des idées qui servent ton client idéal. Parce qu’en vrai, tu pourrais parler de tout et n’importe quoi. C’est pas très compliqué : parler de ton business, de toi, partager tes conseils sur ce que tu maitrises…

Mais soyons réaliste : tu ne parleras à personne, parce que tous ce que tu diras ne sera pas visé et ne sera pas forcément utile pour tes clients et prospects.

Donc le but c’est de parler de sujets qui intéressent ton client idéal, des choses qui vont réellement l’aider à avancer. Alors ça ne veut pas dire que tu ne dois pas parler de toi ou de ton business au sens large, mais que la façon dont tu vas en parler et bien… donne envie d’en savoir plus sur toi et sur tes produits.

Réaliser les visuels

J’ai deux conseils à te donner :

La première est de réaliser des visuels clairs et lisibles, sans trop les surcharger et toujours en accord avec ton identité visuelle,

La seconde est de mettre les informations importantes sur ton visuel, car beaucoup d’utilisateurs ne s’attardent pas à lire la description du post !

Et pour ce qui est de faire les visuels pour tes autres contenus, encore une fois respecte ton identité visuelle et l’ambiance de ton business (par exemple ne va pas mettre une photo crue si tu veux véhiculer un message doux et chaleureux).

 

Écrire les textes

Dans le processus pour faire son calendrier édito et son contenu, je dis toujours qu’il faut faire les visuels avant l’écriture des textes. En soit, tu peux inverser les deux étapes si tu préfères. Mais, si le contenu que tu es en train de préparer est pour Instagram, alors garde bien en tête qu’il est plus important de faire les visuels avant les textes : parce que comme je l’ai dit un peu plus tôt, les utilisateurs regardent toujours le visuel, et seulement après la description, enfin quand ils la lisent !

Parlons maintenant de la rédaction de tes textes : soit clair, rapide et concis. Pour Instagram, ce n’est pas la peine de détailler toutes tes idées, contrairement à un article de blog ou un épisode de podcast. Reste dans les grandes lignes et dirige ton audience vers ton contenu principal. De cette façon tu es doublement gagnant.e : d’un côté tu donnes des infos utiles et rapides, de l’autre tu attires du trafic qualifié et commence à convertir ton audience en prospect 😉

 

Programmer le contenu de ton calendrier éditorial

Si jamais tu n’es pas du genre à programmer, je voudrais te partager quelques avantages qui je l’espère, te feront changer d’avis :

  • Ça te permet d’avoir de l’avance et d’être plus tranquille (tu n’as plus à penser au fait qu’il faut que tu publies tel contenu pour telle heure, tout est déjà prêt)
  • De faire face à des imprévus (comme tu as déjà ton contenu de prêt, si le jour de sortie tu as un souci, ton audience aura quand même quelque chose à se mettre sous la dent)
  • D’être toujours régulier.e (ça reprend le point précédant, comme tu as déjà du contenu programmé pour les jours, semaines et peut-être mois à venir tu es sûre d’avoir quelque chose à proposer à ta communauté, et de quoi satisfaire l’algorithme !)
Stratégie de contenu : les erreurs à ne plus faire

Stratégie de contenu : les erreurs à ne plus faire

Time Codes

[00:45] Être trop perfectionniste

[02:16] Ne pas avoir d’organisation

[03:20] Ne pas avoir de client idéal

[04:00] Faire une stratégie sans connaissances

4 pires erreurs stratégie de contenu https://propulsetacom.fr

Être trop perfectionniste

Au bout d’un moment, à vouloir que tout soit parfait, on avance pas. Alors lance-toi ! 

On dit qu’il faut se lancer quand tout est prêt à 80%, sinon c’est trop tard… Je te conseiller de garder ça en tête 😉

Et c’est ce que je fais maintenant. Je m’oblige à publier du contenu même si je trouve qu’il pourrait être encore mieux, parce que :

  • Si je publie ce contenu sur Instagram, les infos sont tellement éphémères que je pourrais faire un nouveau post quelques semaines plus tard plus complet, 
  • Si je publie un épisode de podcast je sais que je pourrais faire un second épisode pour apporter encore plus d’informations,
  • Si je crée un contenu payant, comme ma formation Booster de contenu, je sais que je ferai des mises à jours pour apporter encore plus de valeur à l’avenir.

Ni stratégie, ni organisation

Trouver la parfaite organisation pour gérer tous les différents types de contenu, en plus de l’entièreté de ton business… C’est pas évident ! Mais dès que tu as trouvé ce qui fonctionne pour toi : c’est cadeau !

Concernant ma stratégie de contenu : je sais exactement ce qui doit être publié, sur quelle plateforme et quel jour. Depuis, je suis régulière dans mon contenu et surtout je publie de façon stratégique ! Fini les problèmes d’organisation !

J’aimerai te dire comment tu peux t’organiser toi-aussi. Mais malheureusement, ce n’est pas possible… Le seul moyen pour toi, est de tester différents techniques et de voir celle où tu es le/la plus à l’aise.

Ne pas avoir de clients idéal

Quand j’ai débuté en business, j’ai sous-estimé le fait d’avoir un client idéal. Je n’y voyais pas l’intérêt : je fais des logos pour des entrepreneurs, pourquoi essayer de faire un avatar ?

Finalement, avec le temps je me suis rendue compte à quel point c’est primordial. Et depuis que c’est le cas, ma vie est bien plus simple, et ma communication, plus juste.

Faire une stratégie sans connaissances

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, il y a beaucoup de choses auxquelles on est pas prêts. À moins d’avoir fait des études marketing ou avoir de l’expérience dans le milieu, on est complètement paumé.

Il est hyper important de s’autodiscipliner quand on lance un business. Apprend à faire une stratégie, fais appel à un.e coach si nécessaire… Car sans connaissances, tu peux être sûr.e que ta stratégie ne sera pas efficace !

Définir des objectifs et avoir de vrais résultats

Définir des objectifs et avoir de vrais résultats

Time Codes

[01:08] Qu’est-ce qu’un bon objectif

[02:41] Créer un objectif SMART

[06:55] 4 étapes pour trouver tes objectifs

[10:18] Le plan d’action à mettre en place

objectifs création de contenu https://propulsetacom.fr

Qu’est-ce que j’entends par bon objectif ?

Il faut savoir qu’un objectif te permet d’arriver à un résultat désiré. Ça peut être quelque chose dont tu as envie, dont tu rêves, dont tu as besoin ou qui est nécessaire pour avancer.

Il en existe des milliers, mais tous ne sont pas si utiles que ça. Et pour une simple raison : ton objectif doit avoir un but concret, il doit aller en profondeur des choses.

S’il ne te permet pas d’avancer, mais ne fait que combler quelque chose, c’est que ton objectif n’est pas celui qu’il te faut.

Des objectifs SMART

Maintenant que tu sais ce qu’est un bon objectif selon moi, on peut avancer et parler des objectifs SMART. C’est une technique bien connue, qui te permet de définir des objectifs qui vont faire bouger les choses, et surtout qui vont t’aider à mettre en place des actions concrètes.

On appelle cette technique SMART, parce que c’est l’acronyme pour les 5 mots suivants : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable, et Temporel. Pas de panique, je vais tout te détailler…

Ce qui veut dire que ton objectif doit être précis, avec une notion de quantité, que tu sois capable de le faire et surtout qu’il soit programmé. Sinon, on appelle ça un rêve !

Définir tes objectifs en 4 étapes

Commence par imaginer à quoi ressemble ton business et ta création de contenu dans 5 ans. Note en détails ta vision, puis détermine au moins 5 grands objectifs pour y arriver. Une fois que c’est fait, détaille chaque grands objectifs en sous-objectifs. Et enfin, dernière étape : inscris toutes les actions que tu dois mettre en place pour atteindre tes sous-objectifs 😉 

Établir un plan d’action

Commence par reprendre tes grands objectifs : classe-les par ordre logique. Quel est celui que tu dois accomplir avant les autres, et qui te permettra d’atteindre les suivants plus facilement ? Chaque grand objectif représente une année. Bien sûr, rien ne t’empêche de mettre plusieurs objectifs pour une année (surtout si tu en as plus que 5).

Ensuite, reprends tes sous-objectifs. Normalement chacun correspond à un grand objectif. Encore une fois, classe-les dans un ordre logique, si tu en as plus que 4 fais des petits groupes : chaque sous-objectif correspond à 3 ou 4 mois. Tu dois donc te retrouver avec 4 listes de sous-objectifs.

Dernière étape : classe dans l’ordre toutes les actions que tu dois faire pour chacune de tes listes. Puis, passe à la planification : programme chacune de tes actions pour le trimestre à venir (et pas plus car tout risque de changer avec le temps et ton avancement). Dans l’idéal tu devrais avoir au moins une action à réaliser par semaine ☺️

Gagner du temps dans ta création de contenu

Gagner du temps dans ta création de contenu

Time Codes

[00:43] Bien définir son client idéal

[01:47] Avoir des objectifs clairs

[02:40] Créer une stratégie de contenu en béton

Gagner du temps dans ta créa de contenu propulsetacom.fr

Bien définir ton client idéal

Plusieurs avantages à définir un client idéal :

  • Pour vendre
  • Pour avoir une communication pertinente
  • Pour proposer des services qui vont plaire
  • Pour offrir du contenu gratuit qui va répondre à des besoins précis, et donner envie d’acheter chez toi.

Tu ne peux pas correctement communiquer sans client idéal, de même qu’en définir un et le connaître sur le bout des doigts va te permettre de trouver des idées de contenu plus facilement et plus rapidement.

Par conséquent, tu passeras moins de temps à faire ta création de contenu !

Sinon, je t’ai préparé 1 mois de contenu planifié pour tous tes contenus ! De quoi gagner beaucoup de temps 😍 Tu peux télécharger l’ebook en cliquant ici.

Avoir des objectifs clairs

Quand tu as des objectifs clairs et précis, il plus facile de produire du contenu. Tout simplement parce que ça te permet de savoir comment tu vas communiquer et ce que tu vas partager.

De cette façon tu gagnes énormément de temps, tu sais dans quel but tu publies, et surtout ce que tu as besoin de publier pour mener ton business à l’étape supérieure.

Créer une stratégie de contenu en béton

Une stratégie de contenu, c’est tout simplement un plan qui te dit quand, où, comment et pourquoi tu communiques. Tu vas donc choisir les réseaux sociaux et les plateformes où tu aimerais communiquer, puis quel type de contenu et à quelle fréquence tu vas partager tes conseils.

Sans cette stratégie, tu perds énormément de temps. Parce qu’en fait, ce plan te permet de connaitre avec exactitude la marche à suivre. Et donc forcément tu passes moins de temps à te demander ce que tu vas bien pouvoir publier cette semaine, ou ce mois 😉

6 conseils pour ne pas perdre en spontanéité

6 conseils pour ne pas perdre en spontanéité

Time Codes

[03:06] Avoir un calendrier editorial modulable

[04:22] Avoir un feed qui ne soit pas figé

[05:33] Planifier à l’avance oui : mais par n’importe comment

[06:31] Avoir un objectif précis

[07:51] Changer tes publications à la dernière minute ?

[09:02] Attention aux différents syndromes

Conseils pour ne pas perdre en spontanéité https://propulsetacom.fr

On me dit souvent que l’une des choses qui fait le plus peur dans la programmation de contenu, c’est de perdre en spontanéité.

Comme je te comprends ! J’ai moi-même vécu ce problème pendant longtemps… Et crois-moi c’était une vraie galère quand je devais revoir toute mon organisation parce que j’avais décidé de publier un contenu qui n’était pas prévu à la base.

Peut-être que tu as aussi peur de te sentir obligé.e, restein.te ou simplement d’avoir un contenu figé si tu planifies à l’avance.

Pas de panique, voici 6 conseils pour ne plus perdre en spontanéité :

Avoir un calendrier éditorial modulable

C’est-à-dire que tu peux facilement bouger les publications sans te prendre la tête. Le plus pratique c’est d’avoir ton calendrier en digital, tu peux très facilement bouger ton texte sans avoir besoin de tout recommencer à chaque fois. Personnellement, je fais le mien sur Notion et je suis complètement fan 😍

Avoir un feed non figé

Dans la même idée que le calendrier éditorial modulable, il faut que ton feed puisse facilement bouger.

Donc si tu as une construction comme moi avec un type de visuel précis par jours, ce n’est pas l’idéal. Parce que s’il y a un jour que je veux décaler ou changer, ça bouge tout. Choisi un feed qui soit assez libre !

Je te renvoie pour ça au premier épisode du podcast où je te présente 7 feeds Instagram 😉

Spontanéité & Planification à l’avance…

…oui, mais par n’importe comment ! Pour ma part, je planifie au mois, sauf dans des occasions particulières où je le fais plutôt à la semaine.

Si tu as tendance à la bougeote, et ne jamais arriver à suivre parfaitement ton calendrier, je te conseille de planifier à la semaine : tu as moins de publications, et donc si jamais tu as envie d’en changer une ce sera plus simple pour toi, puisque tu n’auras pas à réorganiser tout le mois en entier.

Avoir un objectif précis

À chaque fois que tu publies quelque chose, tu dois veiller à ce que le sujet réponde bien à ton objectif du moment.

Si tu te retrouves dans la situation où tu as envie de changer une publication, demande-toi si cette nouvelle publication répond à ton objectif. Si c’est le cas, y a pas de soucis. Sinon, abstiens-toi de la changer.

Non seulement tu perdras du temps à faire une nouvelle publication, mais en plus elle ne servira pas ton business puisqu’elle ne répondra pas à ton objectif.

Ne pas perdre en spontanéité sans changer tes publications

Si ton but est de modifier ton planning parce que tu as envie de parler d’un sujet d’actualité (quelque chose qui vient de t’arriver par exemple) : abstiens-toi !

À moins que, comme on l’a vu au point précédent, ça réponde à ton objectif, et que ça soit hyper important d’en parler, évite de le faire.

Je te conseille plutôt d’en parler dans tes stories, où l’engagement sera quand même beaucoup plus interessant 😉

Attention aux syndromes

Bien souvent, quand tu changes d’avis sur ton contenu c’est à cause du syndrome de l’imposteur. Alors ne te laisse pas avoir, pose-toi les bonnes questions et seulement ensuite tu pourras décider si oui ou non tu changes ton calendrier éditorial !

Pour aller plus loin, tu peux rejoindre ma formation Booster de contenu, tu trouveras plus d’informations par ici :