Faire sa stratégie de contenu en 4 étapes

12 Mar 2021 | Communication, Création de contenu, Podcast

Time Codes

[01:28] Qu’est-ce qu’une stratégie de contenu ?

[03:14] Choisir où communiquer

[06:50] Définir ce que tu vas partager et établir des objectifs

[09:38] Choisir la fréquence

[11:47] Recycler ton contenu

4 étapes pour définir ta stratégie de contenu https://propulsetacom.fr

Je ne sais pas si tu as déjà entendu parler de ce terme, la stratégie de contenu. Il faut dire qu’il y a tellement de stratégies différentes qu’on s’y perd un peu… On ne sait plus où donner de la tête et franchement, ça décourage plus qu’autre chose !

Mais ne t’inquiète pas, aujourd’hui je vais mettre au clair pour toi ce qu’est une stratégie de contenu ! Que tu n’en aies pas encore mis une en place, ou que tu en as déjà une mais que tu as besoin de la revoir… tu es au bon endroit !

Stratégie de contenu : définition

Pour être honnête avec toi, la première fois que j’ai entendu ce terme je me suis dit “et merde ça va être un truc hyper compliqué, je vais rien comprendre et je vais galérer” alors qu’en fait pas du tout !

Une stratégie de contenu, c’est tout bêtement un plan sur lequel tu définis avec exactitude le contenu que tu vas partager avec ton audience.

On y retrouve : les plateformes sur lesquelles tu communiques, quand et comment.

— À lire : Les erreurs à ne plus faire avec ta stratégie de contenu —

C’est vraiment hyper important de bien définir cette stratégie, parce qu’elle va t’apporter plusieurs avantages :

  • Tu t’assures un meilleur suivi de tes contenus, et donc une meilleure régularité
  • Tu produis du contenu qui est pertinent, qui engage et qui va impacter ton audience (qui à terme va se transformer en client)
  • Tu gagnes un temps de dingue quand tu dois concevoir ton calendrier éditorial. Parce que tu sais exactement quoi poster

Bien entendu, ces avantages ne peuvent avoir lieu que si tu construis correctement ta stratégie de contenu…

01. Choisir où tu vas communiquer

Il y a deux canaux de communication en ce qui concerne le digital : le contenu principal, et le contenu secondaire.

Le contenu principal, c’est celui sur lequel tu vas communiquer une fois par semaine, ou une fois toutes les deux semaines. C’est le gros contenu, à savoir des articles de blog, un podcast, des vidéos, etc.

Tu vas y partager de la forte valeur, bien détailler ton sujet. C’est un contenu qui va être dense, et qui demande plus de réflexion que le contenu secondaire. C’est grâce à ce contenu principal que tu vas pouvoir réellement prouver ton expertise et transformer ton audience en client. Alors attention, ça ne veut pas dire que c’est le seul type de contenu qui converti !

Mais c’est en tout cas celui qui va apporter plus d’impact dans ce processus de conversion audience à clientèle.

Ensuite, on a le contenu secondaire. Grossièrement, c’est les réseaux sociaux. C’est un type de contenu plus court, mais plus fréquent. Il doit être plus digeste, donner des informations à forte valeur sans pour autant faire creuser les méninges de ton audience.

Le but avec ce genre de contenu, c’est d’attirer plus facilement du trafic. C’est un peu comme une phrase d’accroche dans un texte. Bien souvent le but du contenu secondaire, en plus de booster ta visibilité, est de renvoyer vers ton contenu principal pour ensuite vendre tes offres.

Quand tu commences avec la production de contenu, je te conseille de choisir au maximum un type de contenu principal, et un type de contenu secondaire. Puis une fois que tu es habitué.e, tu peux soit augmenter le rythme de publication, soit envisager de publier du contenu sur une nouvelle plateforme, si c’est pertinent.

Pour savoir quelle plateforme est pertinente, je t’invite à aller écouter l’épisode 18 “Le secret d’une bonne communication”.

En gros, une plateforme pertinente doit te plaire… mais aussi plaie à ton client idéal ! Parce que c’est bien beau de communiquer sur ta plateforme préférée, mais si ton client idéal ne s’y trouve pas… Tu communiqueras dans le vide !

02. Une stratégie de contenu détaillée, et avec des objectifs

Avant de pouvoir définir le genre de contenu que tu vas partager, tu dois définir des objectifs. De toute façon, entre nous, une stratégie sans objectifs, c’est pas une stratégie !

Le but c’est de mettre au clair quel est l’intérêt pour ton business de produire du contenu sur une plateforme donnée. Est-ce que tu publies sur Instagram pour vendre ? Ou pour reconduire ton audience vers ton contenu principal ? Peut-être que tu as simplement envie de te positionner comme expert dans ta thématique ?

Tu peux avoir un objectif, mais tu peux aussi en avoir plusieurs. Ne va pas non plus te fixer 10 objectifs, ça n’aurait plus d’intérêt. En tout cas, avoir un objectif va t’aider à définir le type de contenu que tu souhaites partager.

Si, avec ton contenu secondaire, tu as l’intention de faire connaitre ton contenu principal, tu vas produire du contenu qui renvoie vers ce contenu. Par exemple tu peux faire un récapitulatif des grandes lignes de ton article, partager une citation de ton podcast, apporter des conseils supplémentaires, etc.

Si tu as l’intention de te positionner comme expert, tu vas partager un max de conseils sur ta thématique, faire des études de cas, etc. Et si ton objectif est de vendre, tu vas partager des témoignages, parler de tes offres au moins une fois par semaine, etc etc.

Donc là on voit très clairement que le genre de post est complètement différent d’un objectif à un autre !

Une fois que tu as défini des objectifs pour ton contenu principal et ton contenu secondaire, tu peux enfin choisir ce que tu vas partager.

Si tu fais des articles de blog, de quoi vont-ils parler ? Si tu communiques sur Instagram, quels sont les posts que tu vas faire ? Il faut que tu sois hyper précis, mais en même temps sans que ça ne te contraigne trop.

En fait, il faut que tu t’assures que le genre de contenu que tu vas publier sois suffisamment exploitable pour ne pas s’essouffler au bout de deux mois. Et finalement, c’est pas très compliqué.

Par exemple, pour mon Instagram j’ai tous les dimanches un post humour. Je vais donc partager des mêmes, des jeux, des trucs un peu détente quoi. Le mardi c’est le jour où je partage un teasing du futur épisode de podcast. Et puis le reste de la semaine j’ai ce que j’appelle des posts engageants ou motivants. Ça peut être des citations, des conseils, des appels à l’action pour télécharger un freebie ou parler de mes offres, etc.

Là concrètement tu as un aperçu de ma stratégie de contenu ! Je sais exactement quel type de contenu je vais partager sur Instagram, mais en même temps c’est suffisamment large pour ne pas me bloquer par la suite.

 

Une fois que tu as trouvé ton ou tes objectifs et que tu as défini exactement le type de contenu que tu vas partager sur chaque plateforme, on peut passer à l’étape suivante…

03. Choisir la fréquence

Comme pour la première étape, on va bien distinguer le contenu principal, du contenu secondaire.

Je te disais que le contenu principal c’est le plus souvent une fois par semaine. C’est le rythme que je te conseille d’avoir, car c’est exactement ce qu’il faut pour ne pas aller aux oubliettes.

Toutefois, si c’est trop pour toi, il vaut mieux que tu publies moins mais que tu ne rates aucun rendez-vous ! Donc si tu as peur qu’une fois par semaine ça fasse trop, fait une fois toutes les deux semaines.

N’espace pas plus ta production de contenu principal, car là tu peux être sûre que les résultats n’arriveront pas, ou en tout cas mettrons une éternité à arriver.

Si t’es du genre hyperactif dans ta production de contenu, tu peux tester de publier 2 fois par semaine. Mais pas d’avoir 2 fois du contenu hyper dense, disons plutôt un en mode gros dossier et le second un peu moins fournis, mais qui apporte quand même pas mal de valeur. C’est un bon deal si tu veux booster ta visibilité. Mais encore une fois, tu dois être sûre de pouvoir tenir le rythme !

Ensuite, pour le contenu secondaire, qui je le rappelle concerne principalement les réseaux sociaux, il va falloir publier plus souvent. Je ne te dis pas de poster tous les jours, c’est pas obligatoire. Mais il faut que tu puisses publier au moins 4 fois dans la semaine. En dessous de cette fréquence, ça fait trop peu pour un contenu secondaire, qui je le rappelle est censé être rapide et hyper digeste. Tu risques d’avoir un impact beaucoup moins fort que si tu publies au moins 4 fois par semaine. Et comme je te l’ai dit un peu plus tôt, n’hésite pas à commencer avec un rythme faible puis l’augmenter au fil du temps.

Le but n’est pas de produire beaucoup de contenu pendant 3 mois, puis de lâcher plusieurs semaines parce que le rythme est trop fort. Il vaut mieux publier moins et être régulier, que vouloir publier beaucoup pour essayer de plaire à l’algorithme. Parce que bien-sûr, il y a aussi la notion de qualité qui rentre en jeu. Si tu ne te sens pas capable de publier tous les jours du contenu à forte valeur, réduis ton rythme de publication !

04. Dernière étape pour ta stratégie de contenu : faire du recyclage !

Cette étape n’est pas obligatoire, mais soyons honnête, ça peut t’apporter beaucoup.

Quand on parle de recycler son contenu, on parle en fait de reprendre un sujet qu’on a traité dans son contenu principal, pour en parler dans son contenu secondaire. Le but est de décortiquer au max ton contenu principal, pour avoir plusieurs petites idées pour ton contenu secondaire.

Pour te donner une image, tu peux voir ça comme un arbre avec ces feuilles : l’arbre dans sa globalité c’est ton article de blog par exemple, et les feuilles représentes toutes les petites idées que tu partages dans cet article.

Voici quelques exemples de recyclage de contenu :

  • Reprendre les grandes lignes du contenu principal
  • Découper ton contenu principal en plusieurs parties, et chaque partie représente un contenu secondaire
  • Faire la liste de toutes les petites idées abordées dans ton contenu principal et toutes les détaillées pour en parler dans ton contenu secondaire
  • Jouer avec les formats : transformer ton contenu principal en carrousel Insta, en parler en story, faire des réels, des IGTV etc.

Recycler son contenu c’est mega intéressant parce que ça te permet d’éviter d’être toujours en recherche constante de nouveaux sujets à aborder, mais surtout parce que la répétition est ton ami : on ne retiens une information qu’après l’avoir lu ou vu au moins 7 fois… Donc n’aie pas peur de recycler ton contenu !

Le mot de la fin

Tu as désormais toutes les clés pour construire ta stratégie de contenu. Pour rappel, les 4 étapes sont :

  • Choisir où tu vas communiquer, que ce soit pour ton contenu principal et secondaire
  • Déterminer des objectifs pour chaque contenu avec ce que tu vas partager
  • Choisir la fréquence de publication, en faisant attention à ne pas te surcharger
  • Penser à recycler ton contenu !

Pour mettre en pratique tout ce que tu viens d’apprendre dans cet article, je t’ai concocté un document qui : te donne la check-list complète pour faire ta stratégie de contenu, et qui va te permettre de résumer toute ta stratégie.

Tu n’auras plus qu’à l’afficher pas trop loin de ton bureau, pour avoir un oeil dessus très facilement quand tu créeras ton calendrier éditorial !

Écouter un autre podcast

mockupfreebie_1moiscontenu https://propulsetacom.fr

Télécharge ton ebook gratuit :

Un mois de contenu planifié pour tes publications Instagram, tes stories, ta newsletter ainsi que tes articles de blog / podcast !

Tu y retrouveras…

> Un calendrier pré-rempli avec :

> 31 posts Instagram et 14 stories

> 5 idées de contenu pour tes articles ou ton podcast

> 4 idées de newsletter

> Un calendrier vierge pour t’approprier le contenu comme bon te semble 🙂

Envie d’en voir plus ?

Le podcast pour booster ta création de contenu

Le podcast pour booster ta création de contenu

Time Codes [01:24] Mon expérience avec le podcast [06:01] Pourquoi adopter le podcasting en 2021 [08:18] Quels sont les avantages pour ta création de contenuEn septembre dernier j'ai lancé mon podcast Propulse ta com !. Ça a été une grosse étape dans mon business, une...

Recyclage de contenu : mode d’emploi

Recyclage de contenu : mode d’emploi

Time Codes [02:46] Trouver des idées de contenu grâce à l'actualité [05:30] S'inspirer des programmes audiovisuels [06:46] Aller sur les sites d'achats, et de livres [08:45] Aller sur les sites d'achats, et de livresAs-tu déjà eu des sensations de déjà-vu dans...

Pourquoi les hashtags ne servent à rien

Pourquoi les hashtags ne servent à rien

Time Codes [02:14] Les avantages à utiliser les hashtags [04:29] Pourquoi ce n'est finalement pas indispensable [08:39] Du coup : dois-tu les utiliser ou pas ? J'aimerai faire un petit coup de gueule contre les hashtags. Voilà, c'est annoncé ! Y en a marre d'entendre...

Les supers commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Share This